Voir tous les sujets

La Dotation d'Action Territoriale retenue dans le Plan Pauvreté

La Dotation d'Action Territoriale retenue dans le Plan Pauvreté

 

Signature-strategie-departementale-du-plan-pauvrete articleimage 

 

Parmi les mesures retenues du Plan Pauvreté annoncé par Emmanuel Macron, le lancement de la Dotation d’Action Territoriale, un dispositif conçu par Break Poverty Foundation.

Ce dispositif, testé avec succès sur un territoire, ouvre la voie d’une économie plus responsable et propose un nouvel engagement des entreprises en matière de prévention de la pauvreté des jeunes. L’objectif : encourager les entreprises à affecter jusqu’à 2% de leur résultat net à des projets de lutte contre la pauvreté, notamment des jeunes, sur leur territoire. Un dispositif qui bénéficie de l’avantage fiscal au titre du mécénat d’entreprises.

Selon l’INSEE, la France compte 8,9 millions de pauvres et 26% des ménages dont la personne de référence a moins de trente ans sont pauvres. Un enfant sur 5 nait pauvre.

Partout en France les acteurs du social innovent et inventent de nouvelles approches pour répondre à l’ampleur des défis. Mais faute de moyens, leurs actions restent d’une portée limitée. Le moment est venu de créer les conditions d’un changement et de réinventer notre modèle social.

LA DOTATION D’ACTION TERRITORIALE : NOUVEL OUTIL DE MOBILISATION DES ENTREPRISES CONTRE LA PAUVRETE

Le Président de la République a annoncé un plan ambitieux de lutte contre la pauvreté. Parmi les mesures retenues, la Dotation d’Action Territoriale, un dispositif créé par Break Poverty Foundation pour mobiliser les entreprises contre la pauvreté et l’exclusion des jeunes.
Cette Dotation d’Action Territoriale prendra la forme d’une allocation volontaire pouvant aller jusqu’à 2% du résultat net de l’entreprise, affectée à des programmes de lutte contre la pauvreté et contre l’exclusion des jeunes, sur le territoire même de l’entreprise.
La particularité de cette dotation est que l’entreprise décidera elle-même de son allocation sur des projets de son choix sur son territoire.
Cette dotation bénéficiera des avantages fiscaux prévus par la loi Aillagon, qui permet aux entreprises de profiter d’une réduction d’impôt de 60% du montant de leur don. Le coût pour l’entreprise sera donc seulement de 0,8% de leur résultat net.

UN DISPOSITIF TESTE AVEC SUCCÈS

Break Poverty Foundation a testé le dispositif dans la ville de Romans sur Isère, où les statistiques de la pauvreté sont près de deux fois supérieures à la moyenne nationale. Les résultats de ce projet pilote parlent d’eux-mêmes. En quelques semaines, près de 200 000€ ont été collectés. Au total près d’un million d’euros pourrait être investi sur 3 ans pour financer des programmes qui bénéficieront à plus de 1000 jeunes parmi les plus vulnérables dans la ville.

Loin d’être une charge pour les entreprises, la Dotation d’Action Territoriale doit être perçue comme un investissement dans l’avenir de leur territoire. Selon Denis Metzger, Président de Break Poverty Foundation, « Nulle entreprise ne gagne dans un monde qui perd. Face à la paupérisation croissante de la société française et de ses jeunes, la Dotation d’Action Territoriale permettra de mobiliser les entreprises et de favoriser de nouvelles alliances locales pour éradiquer la pauvreté ».

UN DISPOSITIF QUI SE DEPLOIE

Aujourd'hui, la Fondation Break Poverty souhaite permettre aux territoires de s'emparer du dispositif. Dorénavant, elle quitte sa posture d'opératrice de la DAT pour accompagner les structures du territoire dans leur mise en place du modèle en leur mettant à disposition gratuitement un accompagnement individualisé, des formations ainsi qu'une plateforme numérique dédiée. L'ambition, fixée avec le gouvernement, est d'atteindre 50 territoires d'ici 2022 !